Kofi Annan

Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur.- Kofi Annan

La 18ième Conférence du RFPAC dédiée aux mariages et grossesses précoces

5-6 mars 2015

child_brides_mozambique_olinda2-1024x632

Libreville, Gabon – La 18ième Conférence du Réseau des Femmes Parlementaires d’Afrique Centrale (RFPAC) a eu lieu les 5 et 6 mars 2015 à Libreville au Gabon. La conférence avait pour thème la protection des filles contre les mariages et grossesses précoces.

La séance a été présidée par Hon. Estelle Flore Angangou, la nouvelle présidente du RFPAC.

Pendant la conférence Mme. Magda De Meyer, Député Honoraire du Royaume de Belgique et Coordinatrice politique du RFPAC a souligné que le mariage des enfants viole les droits fondamentaux des filles et que le rôle des femmes parlementaires dans cette campagne est essentiel.

Ms. Magda De Meyer with the former and current presidents of RFPAC, and Hon. Els Van Hoof

Mme. Magda De Meyer avec l’ancienne et l’actuelle présidentes du RFPAC, et Hon. Els Van Hoof

Parmi les intervenants figuraient Mme. Fatima Zohra Sebbaa, Rapporteur spécial sur le mariage d’enfants auprès de l’Union africaine ; Mme Saa Gado, responsable de Plan Niger sur la problématique du mariage  d’enfant ; et Mme. Françoise Dikoumba, représentante  de l’UNICEF et ministre déléguée à la prévoyance sociale et à la solidarité nationale.

Les femmes parlementaires ont formulé une liste de recommandations pour prévenir les mariages et grossesses précoces – et pour soutenir et protéger les filles qui sont déjà mariées – dans ses propres pays.

Ressources