Leopold Sedar Senghor

J’ai rêvé d’un monde de soleil dans la fraternité de mes frères aux yeux bleus. - Léopold Sédar Senghor

‪Journée internationale de la tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines 2016

6 février 2016

endFGM

Amsterdam, Pays-Bas – L’AWEPA salue la Journée internationale de la tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines qui a lieu le 6 février de chaque année afin de sensibiliser le monde aux mutilations génitales féminines/excisions (MGF/E).

Les MGF/E recouvrent toutes les interventions incluant l’ablation partielle ou totale des organes génitaux externes de la femme ou toute autre lésion des organes génitaux féminins qui sont pratiquées pour des raisons non médicales. La pratique est internationalement considérée comme une violation des droits humains.

On estime qu’entre 100 et 140 millions de filles et de femmes dans le monde ont subi une MGF/E. D’après un nouveau rapport statistique de l’UNICEF, le nombre de filles et de femmes ayant subi des mutilations génitales a augmenté dramatiquement, passant à au moins 200 millions, dont près d’un quart avaient moins de 14 ans au moment où elles étaient excisées. Si cette tendance perdure, environ 86 millions de filles y seront soumises d’ici 2030.

En conséquence de la ‪Journée internationale de la tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines 2016, l’AWEPA présente ses travaux et ses plans futurs pour l’abandon des MFG/E.

Travailler ensemble pour mettre fin aux MGF/E

Dans le cadre de son programme contre les MGF/C, l’AWEPA dispose d’une position unique pour soutenir les parlementaires agissant en tant que catalyseurs clés pour mettre un terme aux MGF/E. Etant donnée la nécessité de mener des initiatives coordonnées et systématiques, l’AWEPA s’associe avec des organisations de la société civile, ainsi qu’avec le l’ONU, pour lancer des projets dans des contextes divers.

L’AWEPA travaille en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et l’UNICEF pour l’abandon des MGF/E dans le cadre du programme conjoint « Mutilations Génitales Féminines : Accélérer le Changement »; avec Plan International dans le contexte du programme Obligation to Protect (O2P): Agents of Change Unite against FGM/C (Obligation de protéger : Agents du changement se réunissent contre les MGF/E); et avec le Plateforme 6/2, un groupe comprenant des diverses organisations y compris Défense des enfants, la Fédération d’associations somaliennes aux Pays-Bas (FSAN), Pharos, Vluchtelingen Organisaties Nederland (VON), Plan Nederland et l’AWEPA.

Remplacez les couteaux et les lames avec des livres et des stylos : Une femme se mobilise contre les MGF/E suite à un projet de sensibilisation lancé en Sierra Leone par Plan.

« Remplacez les couteaux et les lames avec des livres et des stylos : Une femme se mobilise contre les MGF/E suite à un projet de sensibilisation lancé par Plan en Sierra

L’AWEPA vise à augmenter la capacité des parlementaires à légiférer autour de la protection des femmes et des filles contre la violence, y compris les MGF/E, ainsi qu’à établir des liens avec les communautés nécessitant un soutien pour abandonner ces pratiques.

Prévention, Protection et la prestation de soins : La Conférence du Plateforme 6/2

Le 5 février, l’AWEPA assistera à une conférence organisé par le Plateforme 6/2 pour célébrer la  Journée internationale de la tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines afin de sensibiliser le monde aux MGF/E et de stimuler les débats et les réflexions sur comment mieux faire pour mettre fin à la pratique.

La conférence, qui a pour titre « Mettre un terme aux MGF: Prévention, Protection et la prestation de soins », visera à promouvoir des politiques de prévention et d’aborder les besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des filles et femmes victimes des MGF/C.

Les plans futurs du programme : Guide Parlementaire sur les MGF/E

L’AWEPA distribuera cette année une nouvelle édition de la publication « Guide Parlementaire – Renoncer à la Mutilation Génitale Féminine / l’Excision. Cette œuvre vise à mettre à la disposition des parlementaires des informations utiles et pratiques servant à accélérer la cession de la violence. La révision du Guide Parlementaire sera financé par la Fondation Roi Baudouin et le Gouvernement luxembourgeois.

Lire le Guide Parlementaire actuel.