Amadou Hampâté Bâ

Si tu penses comme moi, tu es mon frère. Si tu ne penses pas comme moi, tu es deux fois mon frère car tu m’ouvres un autre monde.- Amadou Hampâté Bâ

La Section irlandaise de l’AWEPA examine les politiques relatives à l’aide et au commerce

13 mai 2015

Where-Aid-meets-Trade-launch-(2)

Dublin, Irlande – Le 13 mai 2015, la Section irlandaise de l’AWEPA, en collaboration avec l’ONG irlandaise Trócaire, a lancé un nouveau rapport intitulé «  Where Aid Meets Trade: Ireland’s role in a changing development landscape » (Quand l’aide rencontre le commerce : Le rôle de l’Irlande dans un  paysage du développement en mutation).

Ce rapport, rédigé de façon indépendante, représente la première déclaration sur les contradictions et les aspects complémentaires des politiques irlandaises sur le commerce et sur l’aide. Le rapport aborde l’évolution rapide du contexte international qui a provoqué une augmentation importante de la participation du secteur privé aux politiques pour le développement. Les thèmes des droits fondamentaux, de l’entreprise, de l’aide liée et de la « Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition » du G8 figurent en bonne place dans le rapport.

Le lancement du rapport a été présidé par la Présidente de la Section irlandaise de l’AWEPA, Hon. Maureen O’Sullivan. Les trois intervenantes étaient Mme. Hannah Grene, l’auteur du rapport ; Mme. Lorna Gold, représentante de Trocaire ; et Hon. Nora Owen, membre de longue date de l’AWEPA et Présidente du groupe consultatif d’experts de l’Irish Aid. L’auditoire comprenait des représentants d’ONG, de gouvernement, d’universités et d’entreprises, et le rapport a été présenté dans la section Affaires du journal The Irish Times.

Hon. O’Sullivan et Mme. Owen ont rappelé l’importance des mécanismes vigoureux et applicables dans la protection des moyens de subsistance, des droits fondamentaux et de l’environnement dans le contexte de l’expansion économique rapide en Afrique. Elles ont réclamé également des politiques d’aide au développement pertinentes et effectives qui seront maintenues dans l’après 2015, et la réalisation dans ses pays de l’objectif de 0,7 % du PIB, nonobstant les nouvelles initiatives financières.

Intervenant dans le débat, Hon. Tony Lawlor, membre de la Section irlandaise de l’AWEPA a souligné la nécessité de créer de la valeur ajoutée pour les produits agricoles africains, ce qui est considéré comme un élément-clé pour la répartition de la richesse par le biais d’initiatives telles que le projet « Proudly made in Africa » (Fièrement fabriqué en Afrique).

Hon. Denis Naughten, membre du Conseil d’Administration de l’AWEPA, a recommandé la création d’un « guichet unique » où il serait possible pour les entreprises irlandaises qui investissent en Afrique d’intégrer dans ses stratégies d’investissement la diligence raisonnable en matière de droits de l’homme.

Les tweets et photos de la réunion