Leopold Sedar Senghor

J’ai rêvé d’un monde de soleil dans la fraternité de mes frères aux yeux bleus. - Léopold Sédar Senghor

Tanzanie : Atelier d’échange des parlements transfrontaliers

10-11 février 2015

arusha-national-park

Arusha, Tanzanie – Le Parlement de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), et l’AWEPA ont organisé un « Atelier d’échange sur le renforcement institutionnel des instances parlementaires internationales et leur rôle pour le développement» en coopération avec l’Assemblée législative d’Afrique de l’Est (EALA) et le Réseau des parlementaires Africains (NAP).

Cet atelier d’échange a eu lieu à Arusha en Tanzanie, les 10 et 11 février 2014. Il a été organisé dans le cadre du programme de l’AWEPA sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et financé par l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI).

L’atelier a servi de séance d’échange d’informations entre le Parlement de CEMAC et d’autres parlements régionaux et continentaux. Les participants ont partagé leurs propres expériences de développement institutionnel et les mandats des différentes institutions parlementaires ont été présentés de manière succincte, ce qui a donné lieu à une discussion plus approfondie sur les atouts, les avantages comparatifs et les prochaines étapes de chaque institution parlementaire représentée, dans un esprit d’interaction et de d’apprentissage mutuel.

Le Président de l’EALA, Hon. Daniel Kidega, et le Président du Parlement de la CEMAC, Hon. Vincent Mavoungou-Bouyou, ont ouvert la conférence.  M. John Corrie, membre de L’AWEPA  et Président Honoraire à Vie de l’Assemblée Parlementaire Paritaire ACP-UE a représenté L’AWEPA à l’inauguration.

A2

Les Présidents des Parlements de l’EALA et de la CEMAC : Hon. Daniel F. Kidega (centre) et Hon. Vincent Mavoungou-Bouyou, (gauche); et Hon. John Corrie, président honoraire à vie de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE et membre de L’AWEPA.

La première partie de l’atelier a été axée sur les voies du développement institutionnel des parlements supranationaux, en Afrique d’une part et en Europe d’autre part. Elle a servi de séance d’échange d’informations et a compris une présentation des atouts et avantages comparatifs de chaque institution parlementaire, ainsi qu’un débat sur la valeur et les types d’interactions entre différents niveaux de parlements : national, régional et continental.

Cette discussion a touchée sur plusieurs éléments clés pertinents à la constitution et au fonctionnement des parlements, comme par exemple les modalités d’élection des membres, la structuration interne et le système des Commissions, la planification stratégique et le renforcement des capacités institutionnelles, l’exercice des fonctions clés de législation et contrôle, le développement et l’intégration régionale, les relations élus-populations, etc.

La deuxième partie de l’atelier a été consacrée aux rôles des parlements supranationaux, en ce qui concerne les cadres de développement mondiaux et l’agenda de l’après 2015. Les rôles et les valeurs des divers réseaux internationaux et autres forums parlementaires y ont été abordés, et en particulier le Réseau des Parlementaires Africains (NAP).

Arusha

Certains délégués présents à l’Atelier d’échange sur « le renforcement institutionnel des instances parlementaires internationales et leur rôle pour le développement ».

Les réflexions de la première journée ont permis de tirer nombreuses conclusions, y compris sur la sélection des membres, son mandat, l’organisation financière et le renforcement des compétences des parlements transfrontaliers.

Les groupes de travail de la deuxième journée ont conduit à l’adoption de conclusions  et de recommandations au sujet du rôle des parlements transfrontaliers en ce qui concerne les cadres de développement mondiaux et l’agenda de l’après 2015.

A la conclusion de l’atelier, une visite d’échange au siège de l’EALA pour la délégation du Parlement de la CEMAC a été facilitée par l’AWEPA. La visite avait pour objectif de renforcer les connaissances de la délégation sur l’organisation et le fonctionnement d’EALA, sa structuration et l’exercice de ses pouvoirs.

Ressources

Galerie de photos