Kofi Annan

La liberté ne connaît pas de frontières, il suffit qu’une voix s’élève et appelle à la liberté dans un pays, pour redonne- Kofi Annan

Conférence sur le rôle des partis politiques dans le renforcement de la démocracie au Bénin

21-23 Octobre 2013

Parliament of Benin

Organisée par le Parlement béninois avec le soutien de l’Association des parlementaires Européens partenaires de l’Afrique (AWEPA) et de l’Institut Néerlandais pour la démocratie multipartite (NIMD), une Conférence sur le fonctionnement des partis politiques au Bénin et le dialogue inter-partis a eu lieu à Cotonou les 21, 22 et 23 octobre. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du Programme de renforcement des capacités de l’Assemblée Nationale et des partis politiques mis en oeuvre par l’AWEPA et NIMD depuis le 10 octobre 2012.

Entre autres thématiques, la Conférence a abordé le rôle des partis politiques, les relations entre partis politiques et le Parlement, le statut de l’opposition et le dialogue entre partis. Etaient au rendez-vous non seulement des responsables de partis politiques mais aussi des membres d’organisations de la société civile. Les participants ont eu l’occasion d’identifier et d’échanger sur les obstacles majeurs qui empêchent les partis politiques de jouer pleinement et efficacement leur rôle dans la consolidation du processus démocratique et dans le développement du pays. D’autre part, ils ont également identifié les besoins prioritaires sur le plan organisationnel et les thèmes spécifiques sur lesquels le dialogue entre partis se déroulera.

Selon l’Hon. Eric Houndété, président du Comité de pilotage du programme susmentionné, la conférence répond à une démarche et une logique prospective qui permettra de consolider la démocratie béninoise en même temps qu’elle assurera une meilleure organisation et une meilleure gestion des formations politiques. Hon. Houndété considère que la prolifération des partis politiques au Bénin indique le degré de vitalité de la démocratie dans ce pays. Cependant, il souligne que cette proliferation peut aussi constituer un danger dans la mesure où elle contribue à l’émiettement des forces politiques et donc à leur fragilisation.

Pour sa part, le politologue Mathias Hounkpè a mis en évidence les insuffisances des dispositions légales et réglementaires qui régissent le fonctionnement des partis politiques au Bénin. Selon Hounkpè, la culture politique est en cours de construction dans cette jeune démocracie qu’est le Bénin. Ainsi, les acteurs de ce processus doivent aborder certains aspects épineux, notamment le difficile accès des partis politiques aux médias du service public, le non encadrement du financement des partis politiques, le difficile accès à l’information publique pour faciliter l’appréhension des préoccupations des citoyens, la question des libertés au sein des partis politiques, l’absence de dispositions externes pour réduire la transhumance ou l’inefficacité de la mesure qui consiste à exiger d’un parti politique de présenter des candidats dans toutes les circonscriptions électorales.

Ressources

Photo gallery