Kofi Annan

Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur.- Kofi Annan

Les activités récentes de Hon. Lia Quartapelle, Présidente de la Section italienne

Juin-juillet 2015

sp0415_04_Quartapelle_differenziare

Rome, Italie – Ces derniers mois ont été très chargés pour Hon. Lia Quartapelle, Présidente de la Section italienne de l’AWEPA. Le 18 juin 2015, la Section a présenté le rapport de l’OCDE intitulé  « Perspectives économiques en Afrique 2015 » au Sénat italien à Rome. Le rapport, qui analyse les tendances dans les diverses économies africaines, montre une croissance accrue du PIB dans la plus grande partie du continent africain.

La cérémonie de présentation a été organisée par la Società Italiana Geografica (SGI) et le Centro Relazioni con l’Africa (CRA), en collaboration avec la Commission italienne des Affaires étrangères et l’AWEPA. Elle a réuni des parlementaires italiens ainsi que des représentants d’organisations italiennes et africaines.

Parmi les interlocuteurs, on retrouvait notamment M. Mario Pezzini, Directeur du Centre de développement de l’OCDE ; M. Raffaello Cervigni, Coordinateur régional de la Banque mondiale sur le changement climatique, région Afrique ; et Hon. Quartapelle.

Pendant son discours, Hon. Quartapelle a décrit le continent africain comme une “terre de possibilités et du développement » et elle a souligné l’importance de renforcer les relations entre l’Italie et l’Afrique. A son avis, « le Parlement et le Gouvernement italiens doivent intensifier les efforts pour soutenir nos entreprises lorsqu’elles pénètrent de nouveaux marchés, afin de contribuer à la croissance bilatérale, et donc au développement, dans une région qui est géographiquement proche à l’Italie et qui nous intéresse immensément. »

Capture

Au sein du Parlement, Hon. Quartapelle poursuit également son travail pour réaliser et promouvoir la mission et la vision stratégique de l’AWEPA.

Elle mène actuellement une enquête cognitive sur les thématiques émergentes, les défis et les nouvelles perspectives relatifs au développement en Afrique subsaharienne, en se concentrant plus particulièrement sur les difficultés posées par les migrations.

Dans le cadre de ce travail, Hon. Quatrapelle a mené des entrevues avec Monique Barbut, Secrétaire exécutive de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD) ; des experts en matière du cadre de sécurité au Nigeria ; et des représentants de la société civile tunisienne.

Il est à espérer que ces entrevues permettront de mieux comprendre, en Italie et à l’étranger, le développement en Afrique subsaharienne.