Steve Biko

L’arme la plus puissante entre les mains de l’oppresseur est l’esprit de l’opprimé.- Steve Biko

Nouveau programme de l’AWEPA: Renforcer l’engagement parlementaire de la SADC dans le cycle budgétaire

11 février 2016

difd-programme

Amsterdam, Pays-Bas – L’AWEPA est heureux d’annoncer le lancement de son nouveau programme, «Renforcer l’engagement parlementaire de la SADC dans le cycle budgétaire », financé par le Département du développement international du Royaume Uni (DFID).

Le programme, qui représente la première collaboration entre l’AWEPA et le DFID, vise à favoriser la réflexion des parlements de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) sur le cycle budgétaire en générale, et la phase d’élaboration du budget en particulier. En définitive, le programme est censé faciliter la mise en place dans chaque pays membre d’une procédure budgétaire parlementaire qui tienne compte des besoins du pays ainsi que des données comparatives indépendantes. En adoptant une telle approche, les parlements participant au programme seront reconnus comme des grands défenseurs de la gestion durable des ressources publiques, une étape importante de la réduction de la pauvreté.

Les activités organisées dans le cadre du programme se fonderont sur les relations de longue date que l’AWEPA maintient avec les parlements de la SADC depuis plus de 30 ans. Le travail que mène l’AWEPA en collaboration avec le Forum parlementaire de la SADC et d’autres parlements régionaux en Afrique a toujours mis l’accent sur le dialogue et la collaboration parlementaires y compris dans le cadre des programmes « Renforcer les capacités des parlements régionaux dans la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) » et « Renforcer les Parlements Régionaux pour Atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement ».

Le programme «Renforcer l’engagement parlementaire de la SADC dans le cycle budgétaire » vise à bénéficier aux députés, aux comités parlementaires et au personnel des parlements dans les pays membres de la SADC en répondant au besoin d’information, de dialogue et du renforcement de capacités au cours de la procédure budgétaire. On mènera des recherches comparatives approfondies, actuellement absentes dans la région, afin de déterminer la ligne de base des cadres juridiques existants, de l’activisme parlementaire et des capacités du personnel disponibles pour soutenir l’engagement parlementaire dans la phase ex-ante du cycle budgétaire. Les données obtenues faciliteront la réflexion et la discussion des députés dans la SADC et dans leurs parlements nationaux.

L’AWEPA prévoit que, grâce au dialogue continu au niveau national et régional, les parlements de la SADC élaboreront des stratégies pour renforcer l’engagement dans le cycle budgétaire en générale et dans la phase ex-ante du budget en particulier. En définitive, une stratégie institutionnelle de réforme budgétaire fondée sur des échanges parlementaires et sur des données indépendantes, facilitera la formation du personnel et le renforcement de capacités dans l’avenir. Les parlements seront mieux à même de promouvoir l’allocation des ressources gouvernementales aux personnes démunies ou vulnérables. Il est prévu que les citoyens des pays membres de la SADC bénéficieront indirectement de l’engagement dans la gestion durable des ressources publiques qui est au cœur de la lutte contre la pauvreté.