Steve Biko

L’arme la plus puissante entre les mains de l’oppresseur est l’esprit de l’opprimé.- Steve Biko

Journée d’échanges parlementaires sur le respect des principes démocratiques en période électorale

26 juin 2014

4 (590x286)

Bujumbura, Burundi- Conclusions de la journée d’échanges parlementaires sur le respect des principes démocratiques en période électorale.

Près de soixante députés, sénateurs, fonctionnaires parlementaires et journalistes ont pris part aux travaux de la journée du 26 juin 2014 autour du thème: “le Respect des principes démocratiques en période électorale”. Ils proviennent essentiellement de trois partis politiques, le Conseil National pour la Défense de la Démocratie – Forces de Défense de la Démocratie (CNDD-FDD, parti présidentiel), le parti de l’Union pour le Progrès National (UPRONA, ancien parti unique) et le Front pour la Démocratie au Burundi (FRODEBU-NYAKURI).

L’activité a été ouverte par le deuxième Vice-président de l’Assemblée nationale, Hon. François Kabura et clôturée par son collègue deuxième Vice-président du Sénat, Hon. Pontien Niyongabo en présence du Représentant de l’AWEPA au Burundi, M. Gérard Mfuranzima.

Au micro, Hon. Pontien Niyongabo prononçant le discours de clôture

Au micro, Hon. Pontien Niyongabo prononçant le discours de clôture

Les participants ont estimé qu’il est temps que les citoyens burundais en général, et les élus nationaux en particulier, se préparent mieux à la période électorale afin d’y entrer avec sérénité et que les futures élections soient libres et transparentes. Une bonne préparation permettrait d’anticiper la gestion des événements, d’éviter d’éventuelles crises et de mieux asseoir la démocratie. Les premiers scrutins vont intervenir en mai 2015 et les derniers en septembre de la même année.

L’objectif principal visé par cette activité a été atteint. Les députés et les sénateurs ont échangé sur les principes démocratiques en période électorale avec l’appui d’un consultant international, M. Térence Mbonabuca qui leur a aussi fait le tour des leçons apprises en 2010 des incidents des violences liées aux enjeux électoraux au Burundi.

Parmi ces incidents le consultant a épinglé des intimidations, des affrontements de groupes entre partisans, des destructions de propriétés, des tentatives de meurtres à caractère politique, des détentions arbitraires, des cas de perturbation des élections, le harcèlement verbal, des menaces à l’intégrité physique et des meurtres.

A gauche, le consultant M. Térence Mbonabuca accorde une interview à la presse locale après son exposé devant les députés et les sénateurs sur les principes démocratiques. A droite deux sénateurs participant aux travaux de la journée parlementaire

Le consultant M. Térence Mbonabuca accorde une interview à la presse locale après son exposé devant les députés et les sénateurs sur les principes démocratiques.

Deux sénateurs participant aux travaux de la journée parlementaire.

Pour les parlementaires, les divisions actuelles au sein de certains partis politiques risquent d’entraver le bon déroulement des élections de 2015. L’engagement a été pris pour que les élus nationaux participent à la vulgarisation du code de conduite des partis en période électorale, favorisent la tolérance, évitent les infractions électorales, impulsent au sein de leurs formations politiques le fair-play, contribuent à l’éducation civique et électorale des citoyens, promeuvent les équilibres constitutionnels en termes de genre et d’ethnie.

Les élections n’étant pas l’affaire des seuls membres des partis politiques, les députés et les sénateurs ont souhaité que de pareils ateliers soient aussi animés à l’intention des membres des organisations de la société civile et des médias.

Gallerie photos

Articles publiés au Burundi

  1. Radio and Télévision Nationale du Burundi
  2. Site web de l’Assemblée nationale
  3. Publications De Presse Burundaise