dr-kim-0909__029_bw_scrs

On est la première génération capable de mettre fin à l’extrême pauvreté de notre vivant. Mais non sans les parlementaires.- Dr. Jim Yong Kim

La police de proximité au centre d’un atelier sénatorial

July 15, 2013

La police de proximité au centre d’un atelier sénatorial 9 (590x442)

Hon. Parsley Mwidogo (middle) delivers the closing speech (Photo: AWEPA)

Mwaro (Burundi), 15 juillet 2013 – Dans le cadre permanent de concertation et de dialogue entre les sénateurs burundais et les élus locaux, un atelier de deux jours financé par l’AWEPA et tenu à Mwaro (centre du pays), les 11 et 12 juillet 2013, a traité la question de la bonne gouvernance et des réformes en cours au Burundi en matière de sécurité. Il a aussi abordé des préoccupations liées à la consolidation de la paix et du développement.

La police de proximité au centre d’un atelier sénatorial 1 (590x442)

Photo de famille des participants à l’atelier de Mwaro. Au milieu devant, Hon. Gabriel Ntisezerana, Président du Sénat (costume sombre, 1er à gauche)

C’est le Président du Sénat, Hon. Gabriel Ntisezerana qui a ouvert les travaux, en présence de hautes autorités du ministère de l’intérieur, celles du ministère de la sécurité publique, des députés et sénateurs, et des représentants de la société civile.

A cette occasion, plusieurs témoignages ont été donnés sur l’expérience en cours au Burundi dans la mise en œuvre du projet de la police de proximité ainsi que sur l’évaluation des performances des communes. Ainsi l’administrateur communal de Bisoro, le chef de poste de police de cette commune et une femme représentante d’une ONG de la société civile ont confirmé que depuis la mise en œuvre de la police de proximité chez eux, une entente règne entre les policiers et la population.
Les participants à l’atelier ont apprécié le pas franchi dans la collaboration entre la police et la population. Cela se traduit notamment par la remise volontaire des armes détenues illégalement par la population civile.

La police de proximité au centre d’un atelier sénatorial 4 (590x443)

Le Commissaire de Police YAMUREMYE Tharcisse explique les réformes en cours dans le secteur de la sécurité en général et de la police de proximité en particulier (Photo: AWEPA)

Un administrateur communal a eu à son tour l’occasion d’expliquer comment sa commune a été classée 3ème sur le plan national selon les performances établies par le ministère du développement communal. Sa commune (Muhuta) de la province de Bujumbura rural s’est surtout distinguée dans la sauvegarde de la sécurité, la collecte et la bonne gestion des fonds communaux, ainsi que par la prise en compte des femmes et des personnes vulnérables dans le développement.
Des travaux en groupes ont permis de dégager plusieurs recommandations au Gouvernement, au Parlement, aux Conseils communaux et aux ONG impliquées dans le développement communautaire.

La police de proximité au centre d’un atelier sénatorial 3 (590x443)

Le Commissaire de Police YAMUREMYE Tharcisse explique les réformes en cours dans le secteur de la sécurité en général et de la police de proximité en particulier (Photo: AWEPA)

Il a été notamment demandé d’étendre le projet de la police de proximité à toutes les communes du Burundi, de poursuivre la formation des policiers dans le sens du professionnalisme et du respect des droits de l’homme, de lutter contre la corruption et les autres malversations économiques. Le Parlement a été sollicité pour l’adoption rapide d’une nouvelle loi sur la décentralisation effective, tandis que les conseillers communaux devront veiller à animer le développement à la base. La très dynamique société civile burundaise a quant à elle été engagée à dénoncer la corruption qui mine encore la société burundaise.

Les cérémonies de clôture ont été présidées par la 1ère vice – présidente du Sénat, Hon. Persille MWIDOGO qui a souhaité que les sénateurs et les élus locaux s’impliquent davantage dans les initiatives locales de développement ainsi que dans la promotion de la bonne gouvernance.

Galerie photos