Amadou Hampâté Bâ

Ce qu’il faudrait, c’est toujours concéder à son prochain qu’il a une parcelle de vérité et non pas de dire que toute la vérité - Amadou Hampâté Bâ

« La paix, la sécurité et le développement durable » : Séminaire parlementaire international de l’AWEPA au Sénat belge

8-9 Octobre 2015

gROUP-pHOTO

Bruxelles, Belgique – L’AWEPA a organisé un séminaire parlementaire international sur le thème de : « La paix, la sécurité et le développement durable », et spécifiquement, les mesures que les parlementaires africains et européens peuvent mettre en œuvre pour s’attaquer aux causes profondes et aux conséquences du terrorisme et de l’extrémisme violent. Le séminaire a été organisé dans le cadre du programme de l’AWEPA sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et a été accueilli par le Sénat belge à Bruxelles, en Belgique, les 8 et 9 octobre 2015.

Le thème du séminaire de haut niveau a été choisi à la lumière de l’attention internationale croissante envers le rôle de la paix et de la sécurité dans le Programme de développement pour l’après-2015.

«La paix sans le développement est tout aussi inconcevable que le développement sans la paix, et ni la paix ni le développement ne peuvent être durablement assurés sans que les droits de l’homme et l’état de droit soient respectés.»

– Ban Ki Moon, Secrétaire général des Nations Unies

Les parlementaires ont un rôle essentiel à jouer dans le développement de politiques et de cadres juridiques qui s’attaquent à la fois aux causes complexes profondes et aux multiples conséquences de l’extrémisme violent. Le dialogue et la coopération internationaux sont nécessaires pour atteindre un tel but, en particulier au niveau régional et mondial, car la menace terroriste se limite rarement à l’échelle locale. Même si la meilleure prévention du terrorisme en Afrique demeure indubitablement le développement durable et équitable, les parlementaires sont les piliers du développement, de la vérification et de l’amendement des lois anti-terrorisme et anti-radicalisation, grâce à leurs fonctions fondamentales de législation, de contrôle et de représentation.

 Le séminaire a abordé spécifiquement les initiatives et les stratégies parlementaires africaines et européennes en cours à l’échelle nationale et régionale, destinées à combattre le terrorisme et l’extrémisme violent. Cela comprend notamment des initiatives parlementaires axées sur les actions que les enseignants et les écoles religieuses peuvent entreprendre pour empêcher les jeunes de se radicaliser ; des initiatives orientées sur l’impact spécifique de l’extrémisme violent sur les femmes, les jeunes filles et les minorités ; et des initiatives visant à accroître le dialogue et l’échange d’informations entre les États au niveau régional ou continental.

Les participants on abordé les meilleures pratiques en Europe et en Afrique, y compris les réponses et la coopération régionales, avec une attention particulière sur les initiatives lancées par les organismes parlementaires régionaux africains. Les objectifs du séminaire étaient les suivants :

  • Informer les députés africains et européens sur les tendances les plus récentes au sein des initiatives parlementaires en Afrique et en Europe traitant du terrorisme et de l’extrémisme violent ;
  •  Sensibiliser les consciences parmi les députés sur le lien entre la sécurité et le développement durable, tandis que nous effectuons la transition des OMD aux Objectifs de Développement Durable (ODD) ;
  • Renforcer les connaissances à propos des initiatives politiques actuelles sur l’extrémisme violent en Afrique et en Europe à l’échelle nationale, régionale et continentale ;
  •  Stimuler le débat et la réflexion sur la façon dont les parlements nationaux, régionaux et continentaux en Afrique et en Europe peuvent renforcer leur rôle pour instaurer un climat de paix et de sécurité durable.

Le séminaire a rassemblé des députés issus des parlements nationaux africains, des organismes parlementaires régionaux et du Parlement panafricain, des députés issus de plusieurs parlements européens, ainsi que du Parlement européen, des membres de l’AWEPA, du personnel parlementaire africain, des représentants de la Commission européenne, des organisations internationales, des ONG, des universitaires et d’autres participants. Plusieurs réunions parallèles ont été organisées à Bruxelles, y compris :

Galerie de photos: Première journée du séminaire

Galerie de photos: Deuxième journée du séminaire

Copyright: Guy Goosens/Belgian Senate.

 Ressources