Amadou Hampâté Bâ

Si tu penses comme moi, tu es mon frère. Si tu ne penses pas comme moi, tu es deux fois mon frère car tu m’ouvres un autre monde.- Amadou Hampâté Bâ

Un programme de renforcement des capacités au Soudan du Sud

12 mars 2015

IMG_5285

L’AWEPA a lancé un programme de renforcement des capacités pour 10 conseils locaux au sien des états de l’Équatoria-Central et de l’Équatoria-Occidental. L’organisation a adopté une stratégie composée de deux éléments – à savoir les initiatives d’action directe, et la formation – afin de  toucher les différentes communautés au Soudan du Sud.

Ces activités ont offert à la communauté locale un forum de communication directe avec les dirigeants locaux ainsi que mettre en évidence les questions qui tiennent à cœur à cette communauté.

L’éducation des filles

Au cours des activités organisées à Lokiliri Payam (comté  de Djouba), Sakure Payam (compté de Nzara), et Nabanga Payam (compté d’Ibba) dans les états de l’Équatoria-Central et de l’Équatoria-Occidental, l’AWEPA et les conseillers locaux ont dialogué avec la communauté sur le thème de l’éducation des filles.  Les activités visaient à sensibiliser la communauté locale à l’importance de l’éducation de la fille, aux dangers du mariage précoce et à l’importance des bonnes pratiques d’hygiène.

©AWEPA

©AWEPA

La résolution de conflits et la consolidation de la paix

L’AWEPA a mis également en œuvre des activités sur la résolution de conflits et l’établissement de la paix à Mugwo Payam (compté de Yei), une zone touchée par les conflits entre clans. Les activités visaient à sensibiliser la communauté aux mécanismes de résolution des conflits et aux initiatives de consolidation de la paix.  En plus, elles permettaient à la communauté d’identifier ensemble certaines des causes de conflit.

Outre les initiatives d’action directe, l’AWEPA a organisé une séance de formation de formateurs au sujet de la sensibilité aux conflits pour les conseils locaux à Djouba et une autre séance similaire pour des fonctionnaires de l’AWEPA à Kampala.