Steve Biko

L’arme la plus puissante entre les mains de l’oppresseur est l’esprit de l’opprimé.- Steve Biko

Séminaire de la Présidence Irlandaise de l’UE : Le développement futur de l’Afrique

June 27, 2013

seminar BANNER

L’Association des Parlementaires Européens partenaires de l’Afrique (AWEPA) et sa Section irlandaise, ont organisé  le Séminaire de la Présidence irlandaise de l’Union européenne sur le thème “Développement futur de l’Afrique: terre, espoir et faim”.

Lieu et date
  • Dublin, Irlande
  • Royal Hospital de Kilmainham
  • 27 et 28 juin 2013
Objectif

Promouvoir un dialogue sur les rôles, responsabilités et efforts des parlementaires européens et africains concernant l’avenir du développement en Afrique sur le plan de la propriété foncière, la pénurie d’eau et la famine chronique, afin de contribuer à l’amélioration des politiques de développement.

  • Sensibiliser et identifier les bonnes pratiques, parmi les parlementaires africains et européens, sur les questions liées à l’insécurité foncière, la pénurie d’eau et la famine chronique ;
  • Promouvoir un renforcement du rôle législatif, de contrôle et représentatif des parlements africains en matière d’exploitation foncière, sur les investissements agricoles, l’approvisionnement en eau et la sécurité alimentaire ;
  • Renforcer la coopération parlementaire régionale, en Afrique et entre l’Afrique et l’Europe, sur le développement du secteur agricole afin d’aborder les questions sur l’insécurité foncière, la pénurie d’eau et la famine chronique ;
  • Accroître l’attention de l’Union Européenne et de la communauté de donateurs sur l’importance de lutter contre l’insécurité foncière et la pénurie d’eau et de combattre la famine chronique ;
  • Identifier des actions concrètes que peuvent prendre les parlementaires africains pour renforcer les initiatives nationales et régionales visant à améliorer le développement du secteur agricole, ce qui peut enclencher un processus durable de croissance, de nutrition et d’emploi ;
  • Identifier des moyens par le biais desquels les parlementaires européens, en tant que responsables politiques au sein des pays importateurs de ressources, peuvent soutenir leurs homologues africains dans leurs actions de renforcement de leur capacité à trouver des solutions aux problèmes d’insécurité foncière, de pénurie d’eau et de famine chronique.
 Participants

Les participants inclurent des représentants du Parlement Panafricain (PAP), de l’Assemblée législative de l’Afrique de l’Est (EALA), du Parlement de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (parlement de la CEDEAO), du Parlement de la Communauté Économique et Monétaire des États de l’Afrique Centrale (Parlement de la CEMAC) et du Forum parlementaire de la Communauté de Développement d’Afrique Australe (SADC PF). De plus, des représentants d’Irish Aid et des ONG irlandaises participèrent au séminaire. Des membres des équipes conjointes de contrôle parlementaire en provenance du Mozambique et de l’Irlande, des membres de la section de l’AWEPA du Parlement irlandais et des membres du Comité exécutif de l’AWEPA furent également présents.

Domaines prioritaires

Le fait de savoir si les pays africains respecteront leurs objectifs en matière de développement, avant et après les échéances de 2015 fixées pour les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), dépendra beaucoup de la façon dont ils abordent les questions de l’insécurité foncière, de la pénurie d’eau et de la famine chronique, en collaboration avec la communauté de donateurs.

Même si, en général, le nombre et la proportion de gens souffrant de la faim (OMD 1) se sont stabilisés depuis le démarrage des OMD, les pays de l’Afrique subsaharienne sont le plus durement touchés par la crise alimentaire et financière. Par conséquent, le nombre de personnes sous-alimentées a fortement augmenté dans l’Afrique subsaharienne au cours des dernières années. La pression croissante que subit la terre agricole d’Afrique en raison des investissements étrangers non contrôlés et du développement des biocarburants, du changement climatique et du manque de stratégies politiques claires visant à soutenir un secteur agricole dynamique, pourrait par ailleurs menacer la sécurité alimentaire, les ressources en eau et la sécurité foncière dans certaines régions, alors que nous nous apprêtons à entrer dans l’ère après-2015. Bien géré, le secteur agricole peut toutefois enclencher un processus durable de croissance, de nutrition et d’emploi.

À ce stade crucial pour la coopération en vue du développement à l’échelle mondiale, ce séminaire chercha à dresser le bilan des diverses initiatives prises par les parlements et organisations parlementaires dans l’avenir du développement de l’Afrique, en lien avec l’insécurité foncière agricole, la pénurie d’eau et la famine chronique. Les participants identifièrent les bonnes pratiques politiques concernant ces problèmes survenant en Afrique, et discutèrent des actions parlementaires spécifiques pour aider les pays africains à tirer de leur potentiel des résultats de développement clairs.

Le programme de l’efficacité de l’aide de l’AWEPA identifia les bonnes pratiques, et la discussion porta sur les stratégies parlementaires permettant d’atteindre les OMD et d’élaborer le calendrier après-2015. La coopération continue entre l’AWEPA et Irish Aid, qui vise à augmenter la supervision parlementaire de l’aide au développement, par l’intermédiaire des Équipes conjointes de Contrôle Parlementaire composés de parlementaires africains et européens, fut prise à titre d’exemple. De façon plus générale, les participants se concentrèrent sur la façon de faciliter la cohérence politique à travers des dialogues parlementaires nord-sud.

Ce séminaire fait partie du programme de l’AWEPA « Renforcement des parlements régionaux pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement » et fut rendu possible grâce au soutien de l’Agence suédoise pour le développement international (Sida).

Ressources (en anglais, à l’exception des termes de référence et du discours de l’Hon. Berahino)

Galerie photos