dr-kim-0909__029_bw_scrs

On est la première génération capable de mettre fin à l’extrême pauvreté de notre vivant. Mais non sans les parlementaires.- Dr. Jim Yong Kim

Mettre fin aux MGF/E : une stratégie adaptée aux besoins locaux

mars 2016

girls senegal

Sédhiou, Sénégal – Afin d’accélérer l’abandon des mutilations génitales féminines / excisions (MGF/E), le Comité de Pilotage établi par l’Assemblée nationale du Sénégal et par l’AWEPA, a soutenu, en collaboration avec l’AWEPA, la mise en œuvre d’une approche sur mesure, adaptée aux besoins locaux et élaborée dans la région de Sédhiou au Sénégal.

Cette stratégie s’est élaborée en juin 2015 lors d’une activité délocalisée, facilitée par l’AWEPA, qui a réunie des acteurs des différentes communautés sénégalaises afin d’identifier les activités à réaliser dans chaque région pour avoir un impact réel sur les MGF/E.

Afin de contribuer à un changement progressif du point de vue de la population locale sur les MGF/E, l’approche sur mesure a compris trois éléments qui ont été mises en œuvre en mars 2016.

Le premier élément était une série de 12 émissions radios, diffusées sur les stations locales, qui visaient à sensibiliser la communauté locale aux risques et aux conséquences des MGF/E et donc, à contribuer à l’abandon de la pratique dans la région de Sédhiou,

Le deuxième élément comprenait un groupe d’acteurs, musiciens et experts qui ont parcouru la région dans une caravane. Ce groupe a présenté les conséquences des MGF/E aux communautés locales.

Enfin, un forum public sur les MGF/E a eu lieu à Sédhiou le 22 mars 2016. Ce forum a réuni des imams, des élus et des praticien(ne)s des MGF/E de toute la région. Il avait pour objectif de sensibiliser ces acteurs des risques sanitaires associés aux  MGF/E à travers une discussion sincère et ouverte.

Galerie de photos