dr-kim-0909__029_bw_scrs

On est la première génération capable de mettre fin à l’extrême pauvreté de notre vivant. Mais non sans les parlementaires.- Dr. Jim Yong Kim

M. Peter de Clercq de l’UNSOM rend visite au siège de l’AWEPA

7 octobre 2015

De gauche à droite: M. Cees Bremmer, M. Peter de Clercq et Dr. Jan Nico Scholten. Rangée arrière : Mme. Shukri Abdulkadir et M. Antoine Brasset.

De gauche à droite: M. Cees Bremmer, M. Peter de Clercq et Dr. Jan Nico Scholten. Rangée arrière : Mme. Shukri Abdulkadir et M. Antoine Brasset.

Amsterdam, Pays-Bas – Le 7 octobre 2015, l’équipe du programme « Soutenir les institutions législatives en Somalie » de l’AWEPA a eu l’occasion de rencontrer M. Peter de Clercq, Représentant spécial adjoint des Nations Unies pour la Somalie, avec qui on a  échangé des informations sur les changements politiques en Somalie, ainsi que sur les structures de financement des programmes futurs de soutien du Parlement Fédéral National.

M. De Clercq a été récemment nommé Représentant spécial adjoint à la Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie (UNSOM) où il assume les fonctions de Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire des Nations Unies. Il était auparavant Représentant spécial adjoint au Bureau politique des Nations Unies en Somalie de 2011 à 2013.

La réunion a démarré avec la présentation des progrès enregistrés et des défis auxquels il faut faire face en Somalie, donnée par M. De Clercq. Selon lui, la Somalie a connu des progrès remarquables au cours des dernières 10 années, surtout en ce qui concerne l’évolution politique.

Le pays a pris de nombreuses mesures pour reconstruire ses institutions et il est en train d’évoluer vers la réalisation de la paix et la sécurité. Il a constaté également des progrès concernant la diminution du rôle des milices de clans dans la politique somalienne, ce qui a freiné processus de consolidation de la paix et de réconciliation dans le passé.

Le Parlement somalien s’est rendu plus représentatif et plus responsable comme résultat des programmes de renforcement de capacités institutionnelles, y compris celui de l’AWEPA. M. De Clercq a félicité l’AWEPA de son travail avec le Parlement et il a constaté la satisfaction manifestée par les parties prenantes à l’égard des travaux réalisés par  l’AWEPA en Somalie.

Malgré les progrès généraux depuis l’installation des actuels gouvernement et parlement en 2013, le pays doit toujours faire face à de grands défis et obstacles, y compris les conditions de sécurité précaires. M. De Clercq a souligné l’importance pour la communauté internationale de continuer à soutenir les processus en cours dans le pays.