Amadou Hampâté Bâ

Si tu penses comme moi, tu es mon frère. Si tu ne penses pas comme moi, tu es deux fois mon frère car tu m’ouvres un autre monde.- Amadou Hampâté Bâ

Les membres du parlement du Zimbabwe participent à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique

25-27 novembre 2013

COP 19

Varsovie, Pologne – La présidente de la Commission parlementaire zimbabwéenne sur l’environnement, le climat, l’eau et le tourisme, Anastancia Ndhlovu, ainsi que d’autres membres, parmi lesquels les deux partis politiques du Zimbabwe, à savoir l’Union patriotique africaine – Front patriotique du Zimbabwe (ZANU-PF) et le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), ont participé à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP19).

L’objectif de cette mission était double : renforcer les capacités des membres sur des questions et stratégies liées à l’atténuation et à l’adaptation au changement climatique ; mettre en œuvre un échange de connaissances avec les membres d’autres pays et créer des opportunités de coopération future entre pays. Les délégués ont participé à diverses activités et présentations, dont un atelier organisé par l’Organisation mondiale des législateurs (GLOBE) au cours duquel les participants ont été informés des progrès réalisés et des possibilités offertes par la stratégie des Nations Unies pour réduire les émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD).

Il ressort de ce processus que la réussite de la mise en œuvre nationale de la stratégie REDD, ainsi que les progrès de cette stratégie au niveau international et des négociations sur le changement climatique, passent nécessairement par une implication des parlements.

Les membres ont particulièrement apprécié l’opportunité de rencontrer leurs collègues d’autres parlements qui participaient également à cette manifestation, étant donné qu’à cette époque l’UE imposait encore des sanctions aux membres du ZANU-PF, le parti au pouvoir.