Kofi Annan

Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur.- Kofi Annan

Renforcer les institutions démocratiques au Mozambique

fruit market 580

Historique

L’AWEPA soutient le processus démocratique au Mozambique depuis 1992, date à laquelle l’organisation a établi pour la première fois un partenariat avec le Parlement du Mozambique. Après la signature de l’Accord de paix à Rome, l’AWEPA a reporté son attention sur les programmes de renforcement des capacités destinés aux organes élus, de l’Assemblée nationale aux assemblées provinciales nouvellement établies, en passant par les municipalités et les partis politiques dotés d’un ou plusieurs sièges au Parlement, après avoir débuté par la mise en œuvre de vastes programmes d’éducation civique et de projets d’observation des élections.

En 2013, l’AWEPA a commencé à mettre en œuvre son programme actuel de trois ans, financé par le Ministère norvégien des Affaires étrangères et intitulé « Vers une gestion durable des ressources naturelles pour une croissance inclusive – renforcement des capacités parlementaires ».

En 2015, les nouveaux gouvernement et Parlement ont investi leurs fonctions après les élections générales (élections présidentielles, législatives et provinciales). Le Parlement et les assemblées provinciales ont accueilli de nouveaux membres issus des partis de Frelimo, Renamo et MDM. L’AWEPA a organisé plusieurs séminaires d’introduction pour les parlementaires, qui se sont concentrés sur les lois récemment adoptées par le Parlement à propos des ressources naturelles, comme la loi sur le pétrole (Petroleum Law).

Objectifs

L’objectif principal du programme au Mozambique consiste à exhorter les responsables élus au niveau national, provincial et municipal à contrôler les modes de gestion du processus extractif au Mozambique. Le projet s’appuie sur le principe selon lequel les citoyens devraient tirer un bénéfice net des processus extractifs en cours ; le gouvernement doit garantir de tels bénéfices ; et l’industrie extractive doit être contrainte de respecter les règlementations nationales et internationales sur cette question.

Exemple d’activités

Dans le cadre du programme « Vers une gestion durable des ressources naturelles », l’AWEPA a organisé plusieurs auditions publiques au niveau local avec les municipalités et les assemblées provinciales. L’accent a été mis sur la formation du personnel parlementaire sur le thème des ressources naturelles, avec une attention particulière accordée à l’industrie extractive. Des efforts ont également été mis en œuvre pour rassembler et établir des mécanismes de coordination parmi les organes élus, grâce à l’organisation de réunions de consultation à trois niveaux, à savoir le Parlement, les assemblées provinciales et les assemblées municipales, avec l’implication des organismes de la société civile.

L’AWEPA a également organisé des séminaires d’évaluation avec le Parlement et a élu les membres des assemblées provinciales et municipales.

Résultats

L’un des principaux résultats des travaux menés à bien jusqu’ici dans le cadre du Projet de gestion des ressources naturelles repose sur l’adoption de la nouvelle loi sur le pétrole (21/2014) le 18 août 2014, qui inclut des amendements attendus depuis longtemps dans ce secteur.

L’AWEPA a contribué à l’approbation de ces amendements législatifs en faisant le nécessaire pour informer les députés à propos des concepts inhérents aux ressources naturelles, en mettant l’accent sur l’industrie extractive (atelier introductif de l’Assemblée nationale) ; et en organisant des discussions avec des députés et des experts du Mozambique et de Norvège sur la gestion du pétrole, la législation pétrolière et minière, ainsi que les conséquences environnementales.

Related News and Media

| January 28th, 2016

Atelier national sur les lois relatives au mariage précoce au Mozambique

| September 12th, 2014

Activités du programme Renforcer les institutions démocratiques au Mozambique

Pas de post lié disponible