Kofi Annan

Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur.- Kofi Annan

Parlement du Zimbabwe

sub-zimbabwe1-articleLarge

Historique

Le Programme de soutien au Parlement du Zimbabwe de l’AWEPA a été actif entre 2012 et 2014.

Il visait à contribuer au renforcement des systèmes, des mécanismes et des processus institutionnels assurant la promotion de la gouvernance démocratique ; la résolution pacifique des conflits ; l’égalité des sexes ; et l’état de droit.

Objectifs

L’objectif du programme de l’AWEPA « Soutien parlementaire au Parlement du Zimbabwe » est d’aider l’institution zimbabwéenne à réaliser son ambition de devenir un parlement ouvert et participatif, qui excelle dans l’exercice de ses fonctions de contrôle, de législation et de représentation et, plus important encore, qui parvient à maintenir un climat de paix et de bonne gouvernance au Zimbabwe.

Le programme fournit le soutien nécessaire au renforcement des capacités, à la fois pour les parlementaires et pour le personnel.

Exemple d’activités

Les activités de soutien et d’assistance de l’AWEPA au Zimbabwe comportent deux composantes principales.

D’une part, l’AWEPA facilite le renforcement des capacités des parlementaires et du personnel parlementaire ; d’autre part, elle donne au Southern African Parliamentary Support Trust (SAPST), une organisation de la société civile zimbabwéenne, les moyens d’offrir un appui local en matière d’analyse et de rédaction législatives, ainsi que pour le renforcement du contrôle en ce qui concerne les droits de l’homme et l’égalité des sexes.

L’assistance au personnel parlementaire prend la forme de visites d’échange et d’étude visant à acquérir des connaissances supplémentaires sur les meilleures pratiques liées à différents aspects des affaires parlementaires, telles que la recherche, la diffusion et le stockage d’informations, la participation du public, la rédaction législative, ainsi que la supervision et le contrôle améliorés.

Résultats

Le programme est parvenu à réaliser ses principaux objectifs, en mettant en œuvre des activités telles que des visites d’échange entre les parlements ; en permettant aux parlementaires d’assister à des réunions internationales sur la thématique clé du changement climatique ; et en organisant un séminaire des hauts fonctionnaires parlementaires Zimbabwe-Zambie pour aider les parlementaires dans la mise en œuvre d’un nouveau plan socio-économique pour le Zimbabwe.

Ce plan, le Programme pour la transformation socio-économique durable du Zimbabwe (Zim Asset), vise à redynamiser l’économie ; à soutenir l’organisation d’ateliers de formation pour les parlementaires impliqués dans les questions liées au genre, dans l’analyse constitutionnelle et législative, dans les droits de l’homme et dans l’état de droit, ou les connaissances économiques ; et à augmenter la capacité des parlementaires à analyser les bilans et rapports financiers.

Grâce au vaste travail de communication parlementaire de l’AWEPA, le programme a également contribué à l’amélioration de la communication diplomatique entre le Zimbabwe et l’Europe, ce qui, en retour, a engendré des développements politiques aux ramifications potentiellement positives, notamment l’assouplissement des sanctions existantes.

Le programme a également fourni des espaces politiques discursifs aux membres des partis au pouvoir et de l’opposition. Ces espaces ont contribué à améliorer la collaboration entre ces partis autour des domaines thématiques clés de l’égalité des sexes et du changement climatique. Dans ce contexte, une loi a été proposée pour créer une commission nationale sur l’égalité des sexes et une section zimbabwéenne de l’Organisation mondiale des législateurs (Globe international).

Le but est d’utiliser la position diplomatique du Zimbabwe au sein de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), organisme économique régional, pour mener une dynamique législative régionale vers la construction d’une réponse parlementaire unifiée au changement climatique. Le programme a également fourni une plateforme neutre sur laquelle les partis politiques ont pu échanger à propos des politiques et des actions proposées par chacun, ce qui a donc contribué à un niveau de contrôle parlementaire plus responsable et plus transparent

En outre, le programme a soutenu le renforcement des capacités du personnel grâce à des visites d’échange avec d’autres parlements africains. Ces visites ont amélioré les connaissances liées à la gestion des informations, en particulier la préparation, le stockage et la diffusion des documents parlementaires comme les rapports, Hansard, les projets de loi proposés, les questions, etc.

Cela a également contribué à l’élaboration d’un site Internet parlementaire plus fonctionnel qui, lui aussi, offre une transparence et une responsabilisation accrues. Le programme a permis de former 210 parlementaires et 74 membres du personnel.

 

Le Programme de soutien au Parlement du Zimbabwe a duré de novembre 2012 à octobre 2014.

 

Related News and Media

| Novembre 2012

Séminaire sur le changement climatique

Zimbabwe.  Le programme a commencé, en novembre 2012, par un séminaire sur le changement climatique à l’intention de la Commission sur l’environnement, la gestion des ressources naturelles, le tourisme et l’industrie du tourisme d’accueil. Ce séminaire avait pour… En savoir plus

Pas de post lié disponible