Kofi Annan

Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur.- Kofi Annan

Une Assemblée Législative de l’Afrique de l’Est investie et efficace : programme de développement des capacités de l’EALA

Participants du séminaire Nanyuki IX

Participants du séminaire Nanyuki IX

Historique

Depuis 2002, l’EALA et l’AWEPA mettent en œuvre des programmes pour développer les capacités de l’Assemblée dans la région.

Créée en 2001, l’EALA est l’organe législatif de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE). Elle compte 52 membres, dont 45 élus à leur poste (neuf issus de chacun des cinq États partenaires) et 7 membres ex-officio.

La troisième Assemblée, inaugurée en juin 2012, entend consolider les réalisations des Assemblées précédentes et renforcer le programme d’intégration de la CAE.

L’actuel programme de développement des capacités de l’EALA s’étend de 2011 à 2015. Son but est de contribuer à un développement accéléré, harmonieux et équilibré, ainsi qu’à une démocratisation continue en Afrique de l’Est.

Objectifs

Le programme vise à donner à l’EALA les moyens de remplir efficacement son mandat législatif, de représentation et de contrôle, s’agissant notamment de l’amélioration du processus d’intégration de la CAE et du renforcement de la coopération entre les États partenaires dans les domaines politique, économique, social et culturel.

Plus spécifiquement, le programme tend à renforcer le rôle législatif et de contrôle de l’EALA ; à mettre en place un fort rayonnement et une représentation efficace des intérêts des peuples d’Afrique de l’Est ; à augmenter les capacités institutionnelles et organisationnelles de l’EALA ; et à établir des liens efficaces avec les Assemblées nationales, les autres parlements régionaux et la sphère internationale.

Exemple d’activités

La série de séminaires annuels sur les relations interparlementaires de l’EALA, dont le premier a eu lieu à Nanyuki, au Kenya, en juin 2004,  vise à renforcer les relations fonctionnelles entre l’Assemblée législative et les parlements nationaux de l’EAC et à approfondir les connaissances des participants sur le fonctionnement de l’EAC et le processus d’intégration.

Le neuvième séminaire (Nanyuki XI)  a eu lieu à Dar es Salaam les 3 et 4 mars 2016 et avait pour thème « Le respect des normes régionales et sous-régionales et des  principes relatifs aux élections démocratiques dans la CAE ».

Le séminaire a permis à l’EALA et aux assemblées nationales des Etats membres de l’EAC d’analyser et d’évaluer le respect des normes électorales nationales, africaines et sous-régionales dans les cinq pays membres.

Il a permis également aux parlements de faire valoir la pertinence des  missions d’observation électorale en vue du renforcement du processus de gestion électorale en Afrique de l’Est.

Résultats

En 2015, l’EALA a adopté 9 projets de loi, 10 résolutions et 20 rapports. Depuis 2001, l’EALA a adopté un total de 46 projets de loi, qui ont été approuvés par les chefs d’État de la CAE ; en outre, 26 projets de loi ont été adoptés mais attendent toujours leur approbation, tandis que 9 autres ont été soumis aux comités de l’EALA pour un examen plus approfondi.

Related News and Media

Pas de post lié disponible